Montreal, September 19, 2014 – WADA is pleased to announce the publication of the Athlete Reference Guide to the 2015 World Anti-Doping Code.

The guide, which will act as a crucial point of reference for all athletes looking to enhance their knowledge of the Code, has been championed by members of the WADA Athlete Committee throughout the course of 2013 and 2014.

The WADA Athlete Committee, whose job it is to represent the views and rights of athletes worldwide, have led and directed the project in time for the introduction of the revised Code at the start of 2015. The document – which is purely a guide, and will not supersede the Code itself – will help athletes the world over better understand the anti-doping framework, rules and regulations.

The guide provides an explanation of athletes’ roles and responsibilities, details of what constitutes an anti-doping rule violation, information on the Prohibited List and supplements, and details on matters ranging from the ‘Whereabouts’ rule to Therapeutic Use Exemptions (TUEs), amongst other topics.

WADA President, Sir Craig Reedie said: “Long in the making, the Athlete Reference Guide to the 2015 World Anti-Doping Codemarks a significant step forward in ensuring that all athletes, no matter what sport they play or which country they come from, understand their anti-doping rights and responsibilities.”

“Many of the more technical aspects of the Code can be difficult to understand and, whilst the Code itself is still the legal document that athletes are held accountable to, this reference guide will help individuals better understand many crucial areas of anti-doping, from supplements to doping control, and the prohibited list to new terms such as ‘prohibited association’,” he added.

WADA Athlete Committee Chair, Beckie Scott said: “The WADA Athlete Committee members really championed, and provided the backbone to this guide. To me, it was crucial from the beginning that it would be a guide by athletes for athletes.”

“Anti-doping can be a taxing matter for many of us, and what this guide does is help shed light on some of the more tricky subjects within anti-doping. Through its improved rules, the revised Code is going to offer a real boost to the clean sport movement when it arrives in just over three months’ time. I am delighted that we now have this athlete guide to accompany the Code, and I look forward to helping promote its use in the months and years ahead,” she added.

The Athlete Reference Guide to the 2015 World Anti-Doping Code is now available on WADA’s website.


Montréal, le 19 septembre 2014 – L’AMA est heureuse d’annoncer la publication du Guide de référence sur le Code mondial antidopage 2015 pour les sportifs.

Le guide, qui constituera un document de référence essentiel pour les sportifs qui souhaitent améliorer leurs connaissances du Code, a été encadré par le Comité des sportifs de l’AMA tout au long de 2013 et de 2014.

Le Comité des sportifs de l’AMA, dont le rôle est de représenter les opinions et les droits des sportifs du monde entier, a dirigé et mené ce projet à terme juste à temps pour l’entrée en vigueur du Code révisé, prévue en janvier prochain. Le guide a été rédigé à titre purement informatif. Il ne remplace pas le Code et a pour but d’aider les sportifs du monde entier à mieux comprendre le cadre, les règles et les règlements antidopage.

En outre, ce document fournit des informations sur les rôles et responsabilités des sportifs, les violations des règles antidopage, la Liste des interdictions, les compléments alimentaires, les règles sur la localisation et les autorisations d’usage à des fins thérapeutiques (AUT), pour ne nommer que celles-là.

Le président de l’AMA, Sir Craig Reedie, déclarait : « Élaboré sur une longue période de temps, le Guide de référence sur le Code mondial antidopage 2015 pour les sportifs marque une étape importante dans nos démarches visant à s’assurer que tous les sportifs – peu importe leur sport ou leur pays d’origine – comprennent bien leurs droits et leurs responsabilités antidopage.

« De nombreux aspects techniques du Code peuvent être difficiles à saisir. Si le Code constitue en soi le document juridique auquel les sportifs doivent se conformer, le guide de référence, quant à lui, leur permet de mieux comprendre plusieurs secteurs clés de l’antidopage, qu’il s’agisse de compléments alimentaires, de contrôles du dopage, de la Liste des interdictions ou de terminologie nouvelle comme ‘association interdite’ », a-t-il ajouté.

La présidente du Comité des sportifs de l’AMA, Beckie Scott : «  Les membres du Comité des sportifs de l’AMA ont très bien orchestré ce projet et ont fourni toutes les données essentielles pour en faire l’outil qu’il est. Dès le départ, il était important à mes yeux que cet outil soit un guide conçu par les sportifs, pour les sportifs.

« Pour un athlète, les rouages de l’antidopage peuvent parfois être complexes. Ce guide de référence nous éclaire davantage sur certains aspects plus ardus de ce domaine. Doté de dispositions renforcées, le Code révisé sera un outil plus puissant pour soutenir le sport propre lorsqu’il entrera en vigueur dans un peu plus de trois mois. Je suis heureuse que nous disposions maintenant d’un guide connexe au Code et je serai ravie d’en faire la promotion dans les mois et les années à venir », a-t-elle ajouté.

Le Guide de référence sur le Code mondial antidopage 2015 pour les sportifs est disponible sur le site Web de l’AMA.

athlete reference guide